ZD & DIY

Font-ils vraiment la paire ?

Souvent, quand je dis que je suis engagée dans le mouvement Zéro Déchet, on me répond un truc du genre : « C’est super, moi aussi je fabrique tous mes produits de beauté et d’hygiène ! Tu utilises quelle recette toi pour faire ton déo ? »

Pour beaucoup de gens, Zéro Déchet et DIY (ou l’idée de faire soi-même ce qu’on achète habituellement en commerce) sont étroitement liés, voire synonymes. Personnellement je ne partage pas cet avis.
Bien sûr, le fait-maison, en cuisine ou dans sa salle de bains, ça peut être une façon de réduire ses déchets.
En cuisine en particulier, c’est clair que si tu achètes tous tes légumes en vrac pour faire ta ratatouille, c’est carrément plus zéro déchet que d’acheter ta ratatouille Monsieur Marie. Et c’est meilleur, et c’est moins cher, et tu sais d’où les produits viennent, etc.

Mais pour tout ce qui est des produits de beauté (mascara, crème visage ou solaire…), des produits d’hygiène corporelle (savon, déco, shampoing…) ou d’hygiène de la maison (lessive, produit nettoyant, vitres…), il faut vraiment se poser la question du bilan au niveau des emballages.

Typiquement, acheter 12 produits emballés séparément pour faire sa crème visage, ce n’est pas franchement mieux que d’acheter un pot de crème en plastique en grande surface.
Bien sûr, je ne te parle pas ici de qualité du produit, de maîtrise de l’origine des ingrédients, du plaisir (pour certain.e.s) de jouer les petits chimistes en concoctant soi-même ses produits. Le DIY a bien sûr plein d’avantages.


Mais ici je te parle juste de zéro déchet : non, bien souvent, les produits en DIY ne sont PAS zéro déchet.
Entre le fait que tu commandes chaque ingrédient dans un petit conditionnement, là où l’industrie (ou les artisans) utilisent des gros conditionnements (pas ZD mais qui optimisent bien mieux l’emballage), et le fait que souvent, tu dois commander ces ingrédients sur internet car tu ne les trouves pas dans tes magasins de proximité, le bilan n’est vraiment pas glop.

C’est pour ça que, outre le fait que je suis une grosse flemmarde et que je n’ai pas l’envie de passer mes week-ends à fabriquer des trucs, je fais très peu de mes produits moi-même.
Je fais mon dentifrice, parce que la recette est très simple, avec peu d’ingrédients, et uniquement des choses que je trouve près de chez moi et en mode ZD (ou emballage 100% recyclable).
J’ai testé aussi la recette de la lessive au lierre, hyper simple et totalement ZD, mais sur mon bateau, j’ai pas vraiment du lierre sous la main, donc je ne la fais pas au quotidien.
Et c’est tout.

Pour tout le reste, j’équilibre entre des produits solides / vrac trouvés en commerce (savon et déo solides, lessive en vrac…) et des alternatives simplissimes qui ne demandent pas de recette élaborée (vinaigre blanc et bicarbonate pour nettoyer, bain d’huile pour prendre soin de mes cheveux), en exploitant le plus possible ce que j’ai déjà chez moi. (Retrouve une liste de ces astuces dans cet article !)
Encore une fois, pour moi, minimalisme et ZD ont un lien bien plus étroit que le DIY et le ZD.

Et toi, tu en penses quoi ? Partage ton expérience en commentaire !

Partager l’article ✨

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *