« Ma grossesse écolo »

Le témoignage de Lucie de Je deviens écolo

Cette semaine, je laisse la parole à Lucie, auteure du blog Je deviens écolo, pour te parler d’une question importante : comment vivre sa grossesse le plus écologiquement possible ?

Ca fait un moment que je voulais aborder ce sujet sur le blog, car c’est un des moments importants de la vie (d’une femme comme du futur père^^). Mais moi, je n’ai pas d’enfants, et donc zéro expérience ou crédibilité en la matière !!!
Lucie, écolo convaincue qu’on ne présente plus, a quant à elle vécu sa première grossesse l’année dernière, elle est donc mille fois mieux placée que moi pour t’en parler !
Elle te partage dans cet article ce qu’elle a fait pour vivre sa grossesse le plus naturellement possible, sans mettre de côté ses valeurs écologiques, malgré le trouble et les questions qu’on peut avoir durant cette période à part.

Voilà son retour d’expérience !

Grossesse écolo et Zéro Déchet : les pistes à suivre

« La grossesse est pour de nombreuses femmes l’occasion de s’interroger sur les aliments qu’elles mangent, les produits qu’elles appliquent sur leur peau ou encore l’environnement dans lequel elles évoluent chaque jour. On se pose immanquablement la question de la pollution, des pesticides, des perturbateurs endocriniens, et comment adopter un mode de vie plus écolo, plus sain et plus serein.

Durant ma grossesse en 2019, j’ai tenu à poursuivre ma démarche écolo et zéro-déchet tout en cherchant à vivre une belle grossesse, sereine. Voici les principaux outils que j’ai utilisés pour avoir une grossesse écolo :

1• Consulter une naturopathe spécialisée dans la nutrition pour équilibrer mon alimentation.

En un seul rendez-vous pris au cours de mon premier trimestre de grossesse, j’ai appris à répondre aux nouveaux besoins de mon corps par l’alimentation -bio-, ce qui m’a permis de ne pas avoir besoin de prendre les compléments alimentaires souvent prescrits aux femmes enceintes. J’ai seulement pris du fer à la fin de ma grossesse. Ça a également été l’occasion de décharger mes émotions auprès d’une personne de confiance et au regard bienveillant à une période ou les changements corporels peuvent être perturbants !

2• Être accompagnés par une doula

La grossesse et l’accouchement sont des phases de la vie dont on ignore généralement tout et ce n’est pas facile de bien comprendre ce qui nous arrive et ce qui nous attend. En plus de nos rendez-vous mensuels avec une sage-femme, nous avons adoré être accompagnés par une doula pour approfondir nos connaissances et nous approprier au mieux notre grossesse et notre accouchement. C’est avec notre doula que nous avons appris le mécanisme naturel de l’accouchement, que nous avons déconstruit nos idées reçues, nos peurs, que nous avons trouvé des réponses à nos craintes sur l’allaitement, le sommeil, etc.
Elle a joué un rôle central dans mon bien-être lorsque j’étais enceinte et m’a permis de me sentir pleinement capable d’accoucher et non de « me faire » accoucher par une sage-femme ou gynécologue. Elle m’a ni plus ni moins « empouvoirée » grâce à sa transmission de connaissances et sa bienveillance.

3• Les produits de soin à privilégier

Côté produits d’hygiène et cosmétiques, j’avais une routine naturelle et minimaliste. J’ai supprimé les huiles essentielles de ma vie (certaines peuvent être utilisées mais uniquement sur conseils de professionnels en réponse à des besoins), utilisé des savons à froid pour me laver, des shampoings solides pour les cheveux, des huiles végétales et du gel d’aloe vera pour le visage et le corps. Il faut apprendre à lire les étiquettes et à choisir des produits bruts ou à la liste d’ingrédients très courte. J’ai aussi mis un point d’honneur à utiliser des cosmétiques et soins (même la crème solaire) qui étaient certifiés bio.

4• La garde-robe de grossesse

Le poste de dépense le plus conséquent pour les femmes enceintes est certainement les vêtements de grossesse. Quelques solutions à cela :

• Faites-vous prêter des vêtements par les femmes de votre entourage. Nombreuses sont celles qui ont gardé leurs vêtements de grossesse !

• Pensez à la location de vêtements, notamment pour les trois derniers mois, quand le corps change beaucoup. Je suis passée par le site Mon Lou et moi où j’ai pu louer de très belles robes pour une durée d‘un à trois mois.

Achetez des vêtements d’occasion dans des tailles 3 ou 4 fois plus grandes que votre taille habituelle. J’ai pour ma part trouvé plusieurs robes de seconde-main que j’ai portées tout au long de mon dernier trimestre, c’était une excellent solution économique !

En conclusion, j’ai envie de vous dire de prendre avant tout soin de vous, de penser à vous, à vous reposer, à faire ce que vous voulez en premier. J’espère que mon partage d’expérience vous inspirera des pistes intéressantes. L’écologie est loin d’être incompatible avec la grossesse, comme vous pouvez le voir ! »

Lucie

Spécialiste du marketing digital & web-entrepreneure
Fondatrice de jedeviensecolo.fr
Mon livre « Mes desserts aux légumes »

Rejoins la Communauté de la Jungle et reçois chaque semaine plus d’infos sur des projets qui font du bien à la planète, et des ressources illustrées exclusives. Partage moi ton nom et ton mail et clique sur « Je veux diffuser le message ! »

Partager l’article ✨

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *