Du besoin de créer de nouveaux récits

On nage en pleine jungle

Voilà, nous sommes en 2020.

Je ne sais pas toi, mais pour moi, la fin 2019 et le passage vers la nouvelle année ont été marqués par une grosse période de doutes et de remise en question. Je m’interrogeais sur l’impact réel de mes petits gestes écolos, et de mon activité pro.

Faire ses courses en vrac et dessiner quand le monde brûle, n’est-ce pas futile et vide de sens ? Qu’est-ce que ça change ?

Et même, est-ce que, loin d’avoir un impact positif, ça n’en aurait pas un négatif ? Après tout, ça reste un mode de consommation (le vrac) et une activité (le dessin), qui, s’il se veulent vertueux, consomment quand même des ressources.
Mais à ce compte-là, ne plus rien consommer, c’est mourir. C’est sûr que quand on sera morts, on ne consommera plus rien… sauf que même nos funérailles pollueront un peu plus la planète (si si c’est vrai, va donc voir cet article édifiant de Causette).

Bref, tu vois le genre de pensées sympa qui me sont passées par la tête entre la bûche de Noël et le champagne du 31.

Alors, tant qu’à faire de pousser la démarche jusqu’au bout, et pour m’aider à me remettre les idées en place, j’ai jeûné. Sans doute la meilleure façon de ne rien consommer du tout pendant une semaine !
Je t’ai déjà parlé du jeûne et de ce que j’en retire. Celui-ci n’a pas fait exception, il a fait un grand nettoyage intérieur, m’a apporté beaucoup de clarté et l’envie de me remettre dans l’action plutôt que de me morfondre.

C’est pour ça que le blog fait peau neuve et change de nom ! Lilou Testetou devient Liane dans la jungle.
Pourquoi ? Parce que ces temps-ci, je commençais à ne plus toujours assumer l’étiquette « écologie positive illustrée » de Lilou Testetou. C’est bien de rester positive, et je continuerai de l’être, mais j’ai aussi de plus en plus envie de pousser des coups de gueule et te partager quand ça ne va pas fort.
Parce que si les modes de vie alternatifs dont je te parle ici m’ont vraiment changé la vie en mieux, il faut bien dire que se préoccuper de la planète, c’est souvent un sacré poids sur le coeur et que mon ciboulot tourne plus vite que ma machine à laver.

Bye bye le bisounours perpétuel, on va sortir les griffes de temps en temps ! Il fallait bien un nouveau nom pour refléter tout ça.
Bienvenue dans les jungles, celle, terrible, qui nous entoure, celle, la vraie, qu’on aimerait bien sauver, et celle de mes idées !

Alors oui, faire ses courses en vrac et dessiner, ce n’est pas ça qui empêchera l’Australie de cramer. Ce n’est pas ça qui révolutionnera le système, la société, le mode de production mondialisé.

Mais je crois que ça fait partie des choses qui permettent de construire de nouveaux modèles, de nouveaux mythes.

Je suis persuadée que notre société va mal notamment parce que nous vivons, en tant qu’Occidentaux blasés, majoritairement non religieux, dans une société qui n’a plus de récit fondateur qui nous rassemble et nous aide à construire le monde dans lequel nous voulons vivre.
Nous croyons en certaines choses, bien sûr. Beaucoup d’entre nous (et j’en fais souvent partie) croyons aveuglément en la science, et son pouvoir à nous sauver quand tout semble perdu, tout comme on croit encore en la croissance infinie. Mais ces croyances nous divisent et nous isolent au lieu de nous rassembler, et participent activement à la dégradation du monde.

Je crois qu’il faut que nous nous trouvions de nouveaux mythes, de nouveaux récits, qui nous permettent d’appréhender le monde tel qu’il est (et non nous réfugier dans un imaginaire peuplé d’écoles de magie ou de super héros en cape), pour mieux le transformer.

Et pour cela, le dessin, l’écriture, et toute autre forme de création nous sont indispensables, car ce sont les meilleurs moyens de concevoir, de mettre à plat, de transmettre et de revendiquer notre pensée.

Alors, pour commencer la nouvelle année sur une pensée plus positive que la précédente n’a fini, je nous souhaite, pour 2020, de réenchanter le monde ! Créons ensemble le modèle du monde que l’on voudrait voir naître.

Rejoins la Communauté de la Jungle et reçois chaque semaine plus d’infos sur des projets qui font du bien à la planète, et des ressources illustrées exclusives. Partage moi ton nom et ton mail et clique sur « Je veux diffuser le message ! »

Partager l’article ✨

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *